Page pour l’adulte

Bien que le TDAH chez les adultes a été bien documenté par des études sur la génétique et l'imagerie, par des essais cliniques de traitement et des études de suivi, le scepticisme à propos du TDAH chez les adultes existe toujours. Grâce à ces études, nous savons qu'environ deux tiers des enfants atteints du TDAH continuent d'avoir des difficultés importantes à l'âge adulte. Malheureusement, même chez certains psychiatres, il reste un certain scepticisme sur le diagnostic et le traitement des adultes atteints du TDAH. La plupart des outils qui sont utilisés pour évaluer le TDAH chez les adultes ne sont pas connus par les psychiatres qui traitent régulièrement d'autres troubles psychiatriques. Vous trouverez donc que bon nombre des médecins qui diagnostiquent et traitent les adultes atteints du TDAH ont un intérêt particulier pour le TDAH et proviennent d'une variété de spécialités, y compris de la psychiatrie de l’enfance et juvénile, la pédiatrie et la médecine familiale, ainsi que les psychiatres traitant que des adultes.

Les adultes atteints du TDAH ont toujours vécu avec leur condition, de sorte qu'ils n’ont peut-être pas reconnu leurs symptômes comme étant différents de la population normale. Ils peuvent être très confus quant aux raisons pour lesquelles ils ont des problèmes. Leurs expériences d’enfance peuvent les amener à croire qu'ils ne sont pas très intelligents ou capables. Ils peuvent croire qu'ils sont paresseux et démotivés ou souffrent d'autres problématiques de santé mentale. Beaucoup d'adultes cherchent une évaluation sur le TDAH après que leur propre enfant a été diagnostiqué et qu’ils se familiarisent avec ce qu'est le TDAH. Avec l'utilisation généralisée de l'Internet, des informations sur le TDAH sont plus accessibles et de nombreux patients viennent à leur médecin pour demander confirmation d'un auto-diagnostic. Avec l'augmentation de l'information sur le TDAH, la demande pour l'évaluation et de traitement a clairement dépassée les ressources en santé mentale. Beaucoup d'adultes sont en train de découvrir qu'il est extrêmement difficile de trouver un praticien qualifié afin d'évaluer et de diagnostiquer le TDAH et encore moins de continuer à faire un suivi de traitement.

En raison de la fréquence des troubles associés qui se produisent avec le TDAH, les adultes atteints du TDAH se présentent souvent chez leur médecin se plaignant de symptômes d'insomnie, d’attaques de rage, d'instabilité de l’humeur, d'anxiété, de dépression, de manque de motivation, de désorganisation et d’atermoiements, mais ils ne vont pas reconnaître ces symptômes comme une indication de TDAH chez les adultes. Il sera important pour l'adulte de faire preuve de patience lorsque le médecin fera l’historique de son enfance et des symptômes des troubles afin de découvrir le problème sous-jacent. Malheureusement, le TDAH chez les adultes est souvent négligé et le traitement pour une maladie coexistante peut durer pendant des années avant que le TDAH sous-jacent ne soit diagnostiqué. Il faut espérer que de plus en plus avec les informations disponibles sur le TDAH, ce sera une chose du passé.